Votre cabinet de conseil en assurance, Pascal Renévot : 05 46 41 07 90|contact@cabinet-pascal-renevot.com
8 11, 2017

Comment financer un rachat d’entreprise ?

Par |2017-11-20T10:50:15+01:00mercredi 8, novembre , 2017|Reprise d'entreprise|

  Le rachat d’entreprise permet d’exercer une activité indépendante sans les aléas liés à la création. Pour que cette opération se révèle gagnante, le financement doit être étudié avec soin. Plusieurs options s’offrent aux candidats repreneurs. Préparer un excellent dossier avant de solliciter les financeurs Pour obtenir un financement quelle qu’en soit la nature, il est essentiel de préparer un dossier sérieux qui saura convaincre et rassurer vos interlocuteurs. Vous devrez analyser l’environnement de l’entreprise : marché, réputation, perspectives de développement. Vous élaborerez un business plan sur plusieurs années en prévoyant plusieurs scénarios. Aussi, vous devrez être en mesure de fournir un compte-rendu clair et succinct qui devra contenir toutes les informations que vos financeurs potentiels attendent. Des prêts spécifiques pour le rachat d’entreprise Le crédit vendeur entreprise est une forme de crédit particulière réservée au rachat de fonds de commerce. Plutôt que de contracter un prêt classique auprès d’un organisme de crédit, vous définissez des conditions d’acquisition directement avec le vendeur. Cette opération peut concerner tout ou partie du prix de vente et doit être validée par un acte authentique chez un notaire. Vous pouvez ainsi dégager plus de trésorerie pour démarrer l’activité et limiter votre endettement [...]

12 08, 2017

Quelles sont les aides pour la reprise d’entreprise ?

Par |2019-10-02T11:47:24+02:00samedi 12, août , 2017|Reprise d'entreprise|

On appelle reprise d’une entreprise l’achat de la majorité ou de la totalité du capital de celle-ci par une autre entreprise, une seule personne ou un groupe de personnes. La reprise d’une entreprise consiste également à acquérir la gestion d’une entreprise existante. Pour estimer le coût de la reprise d’une entreprise, vous devez ajouter au coût global de l’achat les honoraires des experts (comptables, avocats, notaires) qui peuvent intervenir lors de l’opération et une fiscalité particulière. En tenant compte de ces coûts, vous éviterez d’avoir de mauvaises surprises. Sachez également qu’il y a des réductions et des exonérations fiscales. Cela vous aide à reprendre une entreprise et à pérenniser l’existence de celle-ci. Voici les aides pour la reprise d’entreprise : 1. Aides fiscales (IR – ISF) En France, une personne ou un groupe de personnes bénéficient d’une réduction d’impôt sur le revenu si le repreneur décide de souscrire au capital d’une entreprise PME non cotée. Cette réduction peut atteindre jusqu’à 18% des versements tout au long de l’année d’imposition. Cependant, il y a une limite à respecter à la somme de versement : - Pour une personne : 50 000 euros - Pour une personne soumise à une imposition commune [...]