Votre cabinet de conseil en assurance, Pascal Renévot : 05 46 41 07 90|contact@cabinet-pascal-renevot.com
8 11, 2017

5 conseils indispensables pour réussir son business plan

Par |2017-11-20T10:23:25+01:00mercredi 8, novembre , 2017|Création d'entreprise|

  La création d'une entreprise est une démarche individuelle qui nécessite toutefois le recours à divers intermédiaires. Pour parvenir à lever des fonds, un des enjeux majeurs sera de démontrer à vos partenaires la solidité de votre projet. Analyse des cinq étapes indispensables pour vous aider à élaborer un business plan réaliste. I – Être réaliste – S’appuyer sur des stratégies concurrentielles Optimiser la réalisation de son entreprise passe par une connaissance fine de son secteur d'activité. Réaliser une étude de marché sera une étape primordiale dans la faisabilité de votre projet. Votre objectif sera de sonder de manière objective l'état actuel de votre marché. Votre projet se situe-t-il sur un marché porteur ? La concurrence répond-elle déjà à tous les besoins ? Êtes-vous en mesure d'y apporter des solutions innovantes ? L'étude de marché vous permettra d'envisager de manière concrète la valeur ajoutée de votre projet par rapport à une offre déjà existante. II – Rester simple et précis Avant de rédiger un business plan, votre objectif est de pouvoir vous mettre à la place de vos différents intermédiaires. Pour parvenir à convaincre un banquier d'accompagner votre projet, ce dernier devra parfaitement comprendre vos intentions. Un projet confus et [...]

29 10, 2017

Création d’entreprise : Les démarches indispensables

Par |2017-11-20T12:11:24+01:00dimanche 29, octobre , 2017|Création d'entreprise|

Lors de la création d’une entreprise, plusieurs étapes s’avèrent indispensables. Du business plan à la présentation du dossier en passant par le statut et l'immatriculation, retrouvez toutes ces étapes ici : 1/ Elaborer un business plan se révèle une étape indispensable de la création d’une entreprise. Ce document est souvent considéré comme le document de référence détaillant les composantes du projet de création de l’entreprise. Il est souvent un élément déterminant dans le succès ou non du projet. En outre, il convient de porter la plus grande attention à son business plan car il sera également utilisé comme un outil de communication destiné à convaincre les différents partenaires (banques, associés, fournisseurs…) de la viabilité et de la faisabilité du projet. Une attention particulière devra être portée à l’étude de marché. Ainsi que sur les prévisions financières qui devront être au plus près de la réalité. Les différents éléments contenus dans le business plan permettront de répondre au mieux à la question du choix du statut juridique le plus judicieux. Découvrez note article pour un business plan réussi ! 2/ Choisir le statut juridique le plus approprié à son projet de création d’entreprise : La question du statut également [...]

25 10, 2017

Comment choisir sa RC PRO ?

Par |2017-11-20T11:50:41+01:00mercredi 25, octobre , 2017|Création d'entreprise|

  Exercer une activité indépendante offre de multiples avantages mais engendre un surcroît de responsabilités et de risques. Quelle que soit la nature de l’activité, il faut anticiper les problèmes pour assurer la pérennité de l’entreprise. Une bonne assurance responsabilité civile professionnelle est indispensable pour exercer son métier sereinement. Découvrez notre article sur la réglementation et obligations liées à la RC PRO. Connaître et évaluer les risques professionnels pour choisir sa RC PRO L’assurance responsabilité civile professionnelle entre en jeu dès qu'une recherche en responsabilité est engagée à l'encontre de l'entreprise. Le contrat doit couvrir aussi bien les dommages causés par le dirigeant que par ses salariés, ses sous-traitants ou son matériel (machines, outils). Les victimes ou les personnes lésées peuvent être des tiers en lien direct (clients, fournisseurs, salariés) mais aussi des personnes externes (les passants par exemple). Les dommages sont de nature matérielle, corporelle ou financière. Ils doivent être couverts quelle qu’en soit la cause, y compris une négligence ou une faute professionnelle. Vérifier les options supplémentaires et les exclusions de garanties A côté des contrats généralistes qui s'adressent à tous les indépendants, il existe des contrats spécifiques pour une branche spécifique car les risques ne [...]

12 10, 2017

Quel statut juridique pour votre future entreprise ?

Par |2017-11-20T11:48:56+01:00jeudi 12, octobre , 2017|Création d'entreprise|

Lorsque la décision est prise de créer une entreprise, il vous faudra inévitablement vous interroger sur le statut juridique qui vous parait le plus adapté à votre situation. Voici quelques informations indispensables à connaitre sur les différentes formes juridiques de l’entreprise : Si vous êtes dans le cas d’une création d’entreprise seul, deux principales formes juridiques s’offrent à vous : - L’entreprise individuelle (EI) : largement plébiscitée par les professions libérales et les professionnels du bâtiment, son intérêt réside principalement dans sa simplicité de mise en œuvre. En effet, une simple déclaration à l’administration suffit. Aucune personne morale distincte n’est créée, ni statuts ne doivent être déposés. Enfin, il n’y a pas de création de capital et par conséquent, de faibles frais juridiques. - L’entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL) : Il s’agit d’une SARL constituée d’un seul associé. Soumise aux mêmes règles que la SARL classique, l’associé se prononce sous la forme de décisions unilatérales sur tous les éléments relevant de la compétence habituelle des associés. Si vous souhaitez vous associer avec d’autres entrepreneurs, vous devrez opter pour l’une des formes juridiques suivantes : - (SA) La société anonyme : il convient alors de constituer un capital [...]

5 10, 2017

La RC pro est-elle obligatoire pour votre entreprise ?

Par |2017-11-20T11:48:32+01:00jeudi 5, octobre , 2017|Création d'entreprise|

  Vous êtes mécanicien et portez la responsabilité d'avoir endommagé involontairement la voiture de votre client ? Pas de panique ! La Responsabilité Civile Professionnelle intervient dans le cadre d'un sinistre causé au sein de votre activité professionnelle. Destinée à protéger le dirigeant, les salariés et la clientèle, la Responsabilité Civile Professionnelle est indispensable pour assurer la sécurité de son entreprise. I – Les avantages de la RC PRO Une entreprise n'est pas à l’abri de commettre des erreurs ou de produire un jour un service défaillant. A cet égard, le mécontentement du client peut considérablement fragiliser l'entreprise. La possibilité d'un recours devant les tribunaux est un risque réel qu'un entrepreneur devra prendre en considération. Souscrire à une Responsabilité Civile Professionnelle offre la possibilité de prendre en charge différents litiges entre les salariés et le client insatisfait. Notons qu'une Société, lorsqu'elle est bien couverte, suscite toujours un sentiment de confiance auprès du client. Par conséquent, la Responsabilité Civile Professionnelle offre un moyen de crédibiliser son entreprise, tout en lui assurant soutien et protection. II – Les garanties de la RC PRO La Responsabilité Civile Professionnelle assure une sécurité pour l'entreprise dans différents cas de figures. Lorsqu'une société est attaquée en [...]

26 09, 2017

Entrepreneurs : Quelles aides à la création d’entreprise ?

Par |2019-10-02T11:37:41+02:00mardi 26, septembre , 2017|Création d'entreprise|

Lors de la création de votre entreprise et ce peu importe le statut juridique retenu pour votre entreprise, il vous faudra vous interroger sur les possibles aides fiscales, financières ou encore sociales dont vous pouvez bénéficier. Les aides fiscales Il s’agit d’allègements temporaires de charges fiscales. Celles-ci se traduisent dans un premier temps par l’exonération d’impôt sur la cotisation foncière des entreprises, l’impôt sur les sociétés et l’impôt forfaitaire annuel lors de la première année d’exercice. En outre, vous pouvez prétendre à une réduction d’impôt si en tant que créateurs d’entreprise ou associés vous effectuez une souscription au capital de départ ou bien lors des augmentations de capital. Toutefois, il convient de noter que pour bénéficier de cet allègement fiscal, votre société devra employer au moins deux salariés lors de la clôture du premier exercice fiscal. Les aides financières Nombre d’entreprises sont créées par des demandeurs d’emploi. C’est la raison pour laquelle Pôle emploi propose des aides financières incitatives à la création ou à la reprise d'entreprise. Par exemple, en tant que chômeur, si vous percevez l'ARE (les allocations d’aide au retour à l’emploi), vous êtes potentiellement éligible à l'ARCE sous certaines condition. Elle vous permet de [...]

12 09, 2017

Assurance professionnelle : Que choisir ?

Par |2017-11-20T11:47:24+01:00mardi 12, septembre , 2017|Création d'entreprise|

Vous souhaitez créer une entreprise, monter votre propre projet et démarrer votre activité. Mais quelle assurance professionnelle choisir ? Sachez que le bon choix dépend de l’activité de votre entreprise et des risques auxquels elle pourrait faire face. Certains dommages peuvent être pris en charge par l’entreprise elle-même. D’autres nécessitent un recours à des assurances spécifiques. En principe, il y a quatre types de contrats d’assurance à connaître lors de la création d’une entreprise : 1. LA RC PRO La RC PRO désigne la responsabilité civile professionnelle. D’après les articles 1240 à 1244 du code civil, une entreprise est tenue responsable si les dommages sont causés par les sujets suivants : - Acte commis fautif - Négligence ou inattention - Imprudence - Salariés - Animaux, matériels ou autre à la garde de l’entreprise (bâtiments, machines, outils…) Pour certaines activités, notamment au cœur de la profession libérale, la loi exige la souscription à ce type d’assurance. Consultez notre article complet et dédié à la RC pro. 2. L’assurance multirisques professionnelle Il est nécessaire de souscrire à une assurance multirisques professionnelle. En effet, celle-ci prend en charge les frais de réparation d’un préjudice subi. De ce fait, elle permet de redémarrer rapidement [...]